Africa Libré

L'autre actualité africaine

Mon10212019

Last update06:17:28 AM GMT

Back Home

Centre Nelson Mandela pour la Culture Africaine – Journée princière pour des enfants de rue

  • PDF
L’enfant africain est célébré à travers le monde le samedi 16 juin. Le Centre Mandela de la Tour Koënig célébrera à sa façon cette journée. Il regroupera plusieurs enfants pour une journée d’activités à la résidence présidentielle.

Un château pour accueillir les enfants en situation de rue… C’est à la State House de Réduit que le Centre Nelson Mandela pour la Culture Africaine commémorera la Journée internationale de l’enfant africain. De quoi leur donner un service princier.

À cet effet, le centre invitera des enfants d’organisations telles Saphire et Fraternité Nord et Sud qui s’occupent des enfants en situation de rue à une journée récréative et pédagogique. Cet événement verra la participation de Mireille Martin, ministre de l’Egalité des genres, du développement de l’enfant et du bien-être de la famille.

Le Centre Nelson Mandela a préparé un programme bien étoffé à leur intention. Des jeux et tout un éventail d’activités pour ces enfants âgés entre 10 et 12 ans. « Nous voulons que ces enfants en situation de rue sachent qu’ils ont leur place ici», explique Danielle Turner, directrice de Centre Mandela. Le but est aussi d’enrichir leurs connaissances de l’histoire de Maurice.

Entre chants, réflexions, histoires, les enfants de rue de ces organisations auront aussi droit à la parole lors de cette journée. « Ils pourront s’exprimer et parler de leurs attentes et de leurs rêves, à travers les chansons à thème que nous avons choisies pour les faire réfléchir », dit Danielle Turner. Cela, dans le but de pouvoir d’une manière ou d’une autre les aider par la suite.

Le Centre Nelson Mandela qui existe depuis plus de 20 ans a tout récemment reçu le Green Africa Award  par l’Allied Network for Policy Research and Advocacy for Sustainability (ANPRAS) au début de juin. Cela pour sa contribution à la préservation  de la culture créole : « Nous sommes contents et très fiers que l’on reconnaisse nos efforts au niveau international. C’est un concours pour lequel nous avons reçu les appréciations d’un panel de jury de l’Afrique. Cela nous apporte plus de peps pour travailler davantage. »

Travailler davantage, oui ! Et ce n’est pas par hasard qu’un de leurs projets en cours est de travailler en collaboration avec la Zambie dans le but de venir en aide à des enfants en situation difficile. « C’est encore un autre projet, on en dira plus quand cela sera bien établi ; en tout cas, nous sommes en bonne marche et nous tissons les liens », nous a confié la directrice du centre.

Source: defimedia