Africa Libré

L'autre actualité africaine

Fri07282017

Last update06:17:28 AM GMT

Back Economie

Economie

Quand des soldats français Braquent la BECEAO à Bouake et emportent prés de 300 milliards

  • PDF

Le mercredi 24 septembre 2003, l’agence de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) à Bouaké, alors fief de l’ex-rébellion armée de Soro Guillaume, a été attaquée. Trois jours de braquages au cours desquels, tous les coffres de la banque ont été ouverts et entièrement vidés de leur contenu.

Un mois plus tard, le 28 octobre 2003 et à 24 heures d’intervalle, les agences de la même Banque centrale à Man et à Korhogo, étaient attaquées. Ces deux agences ont également été entièrement vidées de leur contenu. La Banque centrale, à l’époque gouvernée par Charles Konan Banny, on ne sait trop pourquoi, n’a jamais fait de déclarations sur les montants qui ont été dérobés dans ces trois agences.

Sauf qu’aujourd’hui, on en sait un peu plus sur les montants qui ont été emportés. Selon des informations confidentielles obtenues auprès d’anciens cadres de la BCEAO, «une évaluation complète du préjudice causé à la Banque centrale a été faite. Les montants dérobés dans les trois agences s’élèvent à plusieurs centaines de milliards de FCFA. Cet argent a d’abord été placé en grande partie au Burkina Faso, base arrière de l’ex-rébellion, avant d’être convoyé au Sénégal en avion.

Pour les autorités françaises citées par Libération,parmi les braqueurs , quatre soldats du 126e régiment d’infanterie de Brive-la-Gaillarde  «Ils ont disjoncté. C’étaient des garçons bien notés, dont deux tireurs d’élite».

Pendant ce temps à Abidjan, on parle de douze soldats français.

Paris reconnait avoir récupéré 38 millions de fcfa qu’elle aurait remis aux autorités de la BECEAO.

La Françafrique enfin en déclin !

  • PDF

Le sous-développement chronique de l’Afrique et les guerres de l’OTAN se retournent contre nous, engendrant un monde de terres brûlées et de réfugiés économiques ou politiques. Ce modèle qui s’essouffle est le même que celui de la Françafrique. Il doit, au plus vite, laisser place à une politique d’entente et de coopération.

Lire la suite...

Zone franc, zone d'ombre

  • PDF

Le temps est à la rénovation de la maison Françafrique. En témoigne la tonalité de la conférence économique de Bercy, qui s'est tenue le 4 décembre, à Paris, en marge du sommet de l’Élysée. Elle a été le théâtre de ce renouveau, tant par la composition de la salle, avec une présence remarquée des personnalités du monde des affaires, que par le contenu des discours "décomplexés", affirmant haut et fort le caractère désormais égalitaire d’une relation historiquement dominée par la France.

Lire la suite...

Burkina / Côte d'ivoire : China Nationa Petroleum Corporate joue sa partition sur le pipeline

  • PDF

Les Chinois tentent de s’imposer dans la construction et le financement du réseau d’oléoducs qui transportera l’essence jusqu’au Burkina Faso.

Le tronçon de l’oléoduc entre Abidjan et Bouaké était à peine inauguré le 19 juillet par Alassane Ouattara et son ministre du pétrole Adama Toungara que les appétits s’exprimaient déjà pour la deuxième partie du tronçon qui devrait aller jusqu’à Ferkessédougou (frontière avec le Burkina Faso). Cette portion pourrait être prolongée jusqu’au Burkina Faso par Bobo-Dioulasso et Ouagadougou.

Lire la suite...

Risque de tensions financières horizon 2015/2017 en Algérie : croissance des importations et baisse des exportations

  • PDF

L’objet de cette contribution est le développement d’une interview que j’ai donnée à la télévision internationale Africa 24 le 22 aout 2013 (Paris France).

Lire la suite...

Franc CFA : Quand la France assure ses arrières

  • PDF

Introuvable à Paris et en Afrique, l'ouvrage intitulé «Monnaie, servitude et liberté: la répression monétaire de l'Afrique» de l’économiste camerounais Joseph Tchundjang Pouemi, premier agrégé d'économie du pays, qui procède à la première analyse sans concession de la monnaie nazie française en vigueur dans les ex-colonies françaises n’aurait pas complètement disparu.

Un exemplaire de l’ouvrage se retrouverait dans les chaumières et dans quelque rare bibliothèque universitaire nord-américaine.

Lire la suite...

Un gouvernement au service des entreprises françaises en Afrique

  • PDF

Loin de remettre en cause l’héritage d’un demi-siècle d’ingérence économique en Afrique, le gouvernement multiplie les gestes et déclarations d’allégeance aux entrepreneurs français, se montrant plus soucieux de contenir la concurrence internationale dans « leur » pré-carré que de s’attaquer à ce pan de la Françafrique.

Le 4 octobre, le ministère de l’économie et des finances célébrait en grande pompe le quarantième anniversaire des accords de coopération monétaire du franc CFA et du franc comorien, en présence, entre autres, des ministres des Finances des pays concernés et des gouverneurs des Banques centrales des trois zones monétaires (Afrique de l’Ouest, Afrique centrale, Comores).

Lire la suite...

L’Ethiopie et le Soudan du Sud envisagent un projet commun de raffinerie

  • PDF

Le Soudan du Sud et l’Ethiopie ont convenu de renforcer leur coopération dans le secteur de l’énergie et cette dernière va exporter de l’électricité au Soudan du Sud avec le projet initié par les deux pays de construire une raffinerie de pétrole en Ethiopie.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères de l’Éthiopie, Dina Mufti, a déclaré mercredi que les médias d’Etat des deux côtés ont convenu de renforcer leur coopération économique.

Ils ont également convenu d’une coopération politique dans laquelle l’Éthiopie va jouer un rôle clé.

M. Gebrekristos, intérimaire du Premier ministre Hailemariam Desalegn, a déclaré que l’Éthiopie pourrait jouer un rôle dans les efforts visant à stimuler les relations du Soudan du Sud avec Khartoum.

Lire la suite...