Africa Libré

L'autre actualité africaine

Wed09202017

Last update06:17:28 AM GMT

Back Economie Sénégal

Economie

Plaidoyer pour l'accès des femmes à la microfinance au Sénégal

  • PDF

L'ancienne ministre sénégalaise de la Micro finance et présidente de Femme, Développement, Entreprise en Afrique (FDEA), Mme Soukeyna Ndiaye Ba, a appelé mercredi à Dakar le gouvernement sénégalais à subventionner les institutions de micro finance pour accompagner les populations démunies et surtout les femmes.

Mme Ba, qui animait une conférence publique sur la micro finance et le développement, a indiqué que la micro finance a pour objectifs de permettre aux plus pauvres de pouvoir gagner leur vie en toute dignité sur la base des droits humains prônés par tous et d'avoir le droit et la possibilité d'accéder à la sécurité alimentaire.

''Il faut renforcer les capacités et le savoir-faire des populations démunies pour leur permettre de prendre en charge leur propre destiné, de réduire leur niveau de pauvreté et de vulnérabilité en facilitant l'accès aux services financiers et permettre aux plus pauvres d'opérer de véritables changements dans leur vie", a-t-elle estimé.

Parlant des défis de la micro finance, elle a souligné que c'est d'abord la faiblesse des densités de la population, les distances qui séparent les populations des institutions de micro finance et le mauvais état des routes parfois impraticables pendant l'hivernage.

Selon elle, pour réunir la masse critique de clients pour une institution de micro finance, il faut procéder à la sensibilisation, à la formation des clients et sociétaires, au suivi systématique et au contrôle des opérations et toucher de nombreux villages du pays.

Toutefois, Mme Ba a précisé que les femmes ont représenté au début de la micro finance jusqu'à 80 pour cent de la clientèle, mais elles n'occupent que 44 pour cent de nos jours, soulignant que celles-ci ont besoin d'une offre de produits financiers adaptés et d'un accompagnement technique pour la mise en œuvre d'activités viables et génératrices de revenus.

Source: Pana