La femme la plus riche gagne 1,5 million d'euros par heure

L'Australienne Gina Rinehart (à droite sur la photo), héritière de l'empire minier Hancock Prospecting, brasse une fortune personnelle estimée à 22,6 milliards d'euros. Crédit photo: Ron D'Raine.

Première fortune d'Australie, l'industrielle Gina Rinehart est devenue la femme la plus riche du monde grâce à l'envolée des matières premières.

Une vraie mine d'or. L'industrielle australienne Gina Rinehart, héritière de l'empire minier Hancock Prospecting spécialisé dans le minerai de fer, brasse une fortune personnelle estimée à 29,17 milliards de dollars australiens (22,6 milliards d'euros), selon le classement annuel des 200 Australiens les plus riches établi par Business Review Weekly (BRW) .
Un patrimoine qui s'est envolé de 65% en un an. «La hausse de sa fortune résulte de l'investissement étranger dans de nouveaux projets, de l'augmentation de la production et du redressement des cours du minerai de fer au cours des six derniers mois», explique le magazine australien. Résultat: la milliardaire engrange 1 million de dollars australiens (775.000 euros) toutes les 30 minutes. Soit 1,5 million d'euros par heure!

En janvier dernier, Gina Rinehart avait doublé sa fortune - de 7,7 à 15,4 milliards d'euros - en cédant à des groupes japonais et coréens une participation totale de 30% dans l'un de ses dépôts miniers situé dans la région de Pilbara, dans l'ouest du pays. Cette opération - estimée à 2,3 milliards d'euros - lui a permis d'investir dans le développement d'un autre projet dont la valeur a littéralement explosé. Le groupe Hancock Prospecting, dont elle a hérité en 1992, est également propriétaire de deux mines de charbon dans le Queensland. Un appétit auquel les médias australiens n'ont pas échappé. En 2011, le groupe minier est devenu actionnaire majoritaire de Fairfax Media, principal concurrent de Rupert Murdoch, après être entré au capital de Ten Network.
Carlos Slim et Bill Gates en ligne de mire

Au rythme où elle développe son empire, Gina Rinehart serait devenue la femme la plus riche du monde, à 58 ans. Encore en quatrième position du classement Forbes publié en mars, elle aurait désormais détrôné la tenante du titre depuis sept ans: Christy Walton, l'héritière de l'empire américain de la distribution Wal-Mart, dont la fortune est estimée à 20 milliards d'euros. Et si l'envolée des cours des matières premières se poursuit, l'Australienne pourrait bien devenir un jour la personnalité la plus riche du monde, parieBRW. «Gina Rinehart a accès à plusieurs sites miniers encore inexploités, ce qui laisse penser que sa fortune pourrait grimper à des niveaux encore bien plus hauts.»

Il lui faudrait toutefois dépasser le magnat mexicain Carlos Slim qui, en 2011 et pour la deuxième année consécutive, dominait le classement annuel des plus grosses fortunes mondiales de Forbes , avec un patrimoine estimé à près de 60 milliards d'euros. Après lui avoir soufflé la place en 2010, il devançait toujours de loin Bill Gates et ses quelque 44 milliards d'euros. À la 29e place de ce palmarès, Gina Rinehart ne semble pas encore jouer dans la même ligue. Et la bataille promet d'être rude, alors que Carlos Slim utilise la même arme: le magnat mexicain a en effet élargi de manière significative ses investissements dans les mines l'année dernière.

Source: Figaro