17 entreprises obtiennent des subventions pour financer leurs plans et la croissance économique

A l'occasion de la seconde édition de l'African Diaspora Marketplace (ADM II) à Washington DC, aux Etats-Unis, 17 entreprises se sont vu offrir des subventions de contrepartie pour financer des plans d'entreprise innovants et promouvoir la croissance économique dans sept pays d'Afrique sub-saharienne et du Nord.

Ces subventions vont compléter les propres fonds des récipiendaires ADM pour soutenir la croissance de leurs propres entreprises, selon un communiqué des organisateurs transmis à la PANA.

Près de 500 entrepreneurs avaient soumis des plans d'entreprises pour l'obtention d'une subvention dans le cadre du concours ADM II.

ADM II est une collaboration de l'Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID), la Compagnie Western Union et la Fondation Western Union.

Lancé en 2009, ADM est une des rares initiatives associant les secteurs public et privé à exploiter les connaissances et les ressources de la Diaspora africaine basée aux Etats-Unis et d'autres entrepreneurs à saisir les opportunités économiques en renforçant les capacités des petites et moyennes entreprises (PME) d'Afrique sub-saharienne à obtenir des capitaux.

Quarante quatre finalistes pour l'ADM II briguaient les plus hautes récompenses avec des plans d'entreprises portant sur des secteurs hautement prioritaires, à fort impact en Afrique.

Les finalistes ont présenté des projets ayant trait à l'agro-alimentaire, les technologies de l'information et de la communication (TIC) et les énergies renouvelables.

Les projets récompensés sont une entreprise kenyane d'agro-alimentaire appliquant des pratiques durables (zéro-déchet) à travers la production commerciale d'engrais organique à haut rendement, le premier fournisseur de technologie légale en Tunisie, un groupe électrogène alternatif utilisant des déchets agricoles au Liberia et un système de fourniture d'informations médicales en ligne au Nigeria.

Chaque récipiendaire peut recevoir une subvention totale de 70.000 dollars, comprenant jusqu'à 50.000 dollars de subventions de contrepartie en espèces et/ou jusqu'à 20.000 dollars d'assistance technique.

ADM II est financé conjointement par l'USAID, Western Union et la Fondation Western Union.

Les autres partenaires contributeurs sont Ecobank, l'African Capacity Building Foundation (ACBF), le Centre pour la recherche et l'enseignement sur le business international de l'Université George Washington, la Fondation Tony Elumelu, le Département d'Etat et Irv Barr Management.

Le concours ADM a permis d'exposer des idées prometteuses et innovantes pour les entreprises susceptibles de créer des emplois et de renforcer les relations commerciales sur les marchés émergents d'Afrique sub-saharienne.

Ce programme aide des entrepreneurs basés aux Etats-Unis à soutenir les communautés africaines.

Source: Africanmanager