Africa Libré

L'autre actualité africaine

Tue04252017

Last update02:40:27 PM GMT

Back Politique Libye

Politique

La Libye a rapatrié 1566 clandestins

  • PDF

Au total 1566 immigrés clandestins illégaux entrés sur le territoire libyen, ont été rapatriés par la ministère de l'Intérieur, a annoncé le porte-parole du gouvernement de transition, Nasser Al-Mana.

Animant un point de presse mercredi à Tripoli, Nasser Al-Mana a expliqué que cette décision est motivée par des raisons de sécurité, affirmant que ces immigrés souffrent de maladies chroniques. Il a précisé que 380 parmi ces immigrants illégaux originaires du Tchad ont été rapatriés vers leurs pays par voie terrestre à partir de la région de Goutran, au sud du pays.

Par ailleurs, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) avec le soutien du Croissant-Rouge libyen ont, au cours des derniers jours, distribué une quantité de nourriture de base pour environ 1.100 immigrés clandestins qui sont actuellement dans des centres d'hébergement dans les villes de Goutran et Murzuq, près de la frontière avec le Niger, au sud-ouest du pays.

Source: Panapress

Les élections en Libye se dérouleront samedi prochain

  • PDF

 

Le vice-président de la Commission électorale libyenne, Imed Al-Saeh, a annoncé mercredi que les élections pour le Congrès national se dérouleront samedi prochain.

«Le vote se déroulera de 8 heures du matin à 20 heures du soir», affirmé M. Al-Saeh, ajoutant que la Commission électorale a parachevé tous les préparatifs pour le jour du scrutin.

Il a signalé que le gouvernement a décidé de faire du samedi et du dimanche des jours fériés, précisant que cette décision vise à permettre de préparer les écoles aux examens qui débuteront le 9 juillet.

Quelque 2,8 millions d'électeurs se sont inscrits sur les listes électorales en vue du scrutin qui mettra en lice 3.707 candidats pour les 200 sièges à pourvoir.

Traduction de la lettre originale sur le financement Sarkozy/Khadafi

  • PDF

 Traduction de la lettre originale sur le financement Sarkozy/Khadafi

l’enquête entre leurs mains vient d’être élargie par un réquisitoire supplétif, le 5 avril dernier, à tous les faits de blanchiment présumés apparus jusqu’à ce jour.

Les investigations visent l’intermédiaire, mais aussi plusieurs proches du chef de l’Etat, Thierry Gaubert, Brice Hortefeux, Nicolas Bazire ou encore plus indirectement Jean-François Copé.

Echappée des secrets de la dictature déchue, la note décisive que nous reproduisons ci-dessous – et dont la traduction intégrale est sous l'onglet Prolonger — vient en outre confirmer les propos de l'ancien médecin de M. Takieddine, qui avait suivi alors les déplacements de l'homme d'affaires, notamment en Libye, et avait rapporté des projets de financement de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy par la Libye.

Traduction de la lettre originale sur le financement Sarkozy/Khadafi

Lire la suite...

Révélations sur les liens des services britanniques avec Kadhafi

  • PDF

Les services secrets britanniques ont travaillé avec le régime du colonel Kadhafi, allant jusqu'à trahir des dissidents réfugiés au Royaume-Uni, selon de nouvelles révélations dans la presse que le gouvernement a affirmé, dimanche 22 avril,"prendre au sérieux". "Nous ne connaissons pas les détails de l'affaire, mais nous prenons ce type d'accusation au sérieux", a indiqué un porte-parole du ministère de l'intérieur.

"La Commission (parlementaire) sur les services secrets et la sécurité enquêtedéjà sur la relation entre le gouvernement et la Libye et prendra en compte les allégations" publiées dimanche par deux journaux, le Mail on Sunday et le Sunday Telegraph, a ajouté le porte-parole. Les quotidiens disent avoir eu accès à des documents retrouvés en Libye après la chute du colonel Kadhafi l'an dernier.

Lire la suite...

Sarkozy, l’Otan et la Libye : détruire pour posséder

  • PDF

Il fut un temps où le Droit portait en soi le respect de l’égale dignité de tous les humains ; un temps où on réclamait la liberté au nom du Droit, au nom du Droit associé ontologiquement aux valeurs de justice et d’équité. Le Droit était alors cette force morale mobilisable, mobilisée pour contester toutes les dominations impériales, toutes les iniquités  et oppressions ; le Droit était ce bouclier, cet étendard haut brandi pour affirmer le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Que ce temps-là semble, hélas, aujourd’hui lointain, éloigné !

Désormais  seule la force des bombes est fondement du Droit ; désormais, seule la volonté de toute-puissance de quelques uns est Loi fondamentale : retour aux temps du code colonial élevant le droit du plus fort en droit naturel. Le message est clairement énoncé dans le fracas des bombes jetées sur Tripoli : le Droit, dorénavant, peuples du monde, c’est selon le caprice, c’est selon le bon vouloir, c’est selon les intérêts des plus puissants. N’est dorénavant juste, légitime que ce qui correspond et répond aux intérêts des puissances du jour ; la seule parole globale, juridique, autorisée et contraignante pour tous est désormais, exclusivement celle des pays surarmés.

Lire la suite...

Côte d’Ivoire, Lybie : Sarkozy et la déraison des bombardements

  • PDF

Nous vivons un temps bizarre, un temps féroce, un temps en concubinage avec la cruauté la plus sauvage; un temps qui tue, qui assassine, qui massacre au nom de la raison démocratique, au nom de la raison humaniste. Raison démocratique ethnocentrée, égocentrique, auto-décrétée humaniste ; raison débordante de mépris, délirante d’arrogance, exaltée, érigée en absolu du vrai et du bien ; raison fanatique, fanatisée et donc fatalement meurtrière ; raison qui nomme sans ambages tout pouvoir en dehors de la domination de Paris, de Washington et de Bruxelles, pouvoir despotique, pouvoir dictatorial, cancer radical à extirper.

Lire la suite...

Et voici Kadhafi : celui qui rêve d’être le Président des Etats-Unis d’Afrique.

  • PDF

Kadhafi

 

Amer briefing ce matin aux Nations-Unies ! Le pire c’est que, quand l’ONU est incapable de donner des réponses correctes à des questions impertinentes, elle girouette ! Merveilleusement ! Mais c’est inacceptable quand il s’agit de la Dignité bafouée d’êtres humains. Je comprends bien que l’ONU officielle ne puisse pas critiquer directement et vertement des Etats ou des Chefs d’Etat fussent-ils des terroristes repentis ! Et surtout quand ces Etats ont des sous ou la bombe atomique !

 

Lire la suite...

Hypocrisie : Kadhafi, la ‘’Communauté internationale’’ et nous

  • PDF

Celestin Bedzigui - Serviteur du Peuple du Cameroun, Economiste, Poete, EssayisteIl faut faire attention au «Baobab qu’on abat» en utilisant des arguments ridicules qui cachent mal des manœuvres d’encerclement.

Je suivais la télévision cette nuit de Dimanche 1er Mai, dans mon salon à New York, lorsqu’ à 23H, en Breaking News, le Président Américain est apparu sur l’écran pour annoncer, qu’ après qu’il ait donne le feu vert d’agir, Ossama Bin Laden avait été tué dans un raid d’une unité d’élite de l’armée américaine au Pakistan. Une décision politique donc. Une idée m’a tout de suite traversé l’esprit : les militaires de l’OTAN ne pouvaient pas avoir pris l’initiative de bombarder pour tuer, la veille, la résidence familiale de Kadhafi, le Chef d’ Etat de la Libye, sans que cela n’ait été en exécution d’un ordre politique de Sarkozy et autres. Il est donc fort probable que le weekend du 1er Mai devait voir être annoncée la liquidation de Ossama Ben Laden et …de Mouammar El Kadhafi, le caractère absolument criminel de l’assassinat de Kadhafi, dirigeant d’un pays souverain, par les forces coalisées des pays occidentaux devant être couvert par les clameurs de la mort de Ben Laden.

Lire la suite...