Africa Libré

L'autre actualité africaine

Mon10212019

Last update06:17:28 AM GMT

Politique

Les leaders maliens qui dérangent, la France les élimine.

  • PDF


Modibo Keïta
est le premier président malien. Il défend tout au long de sa vie sa positionanticoloniale. Il soutient matériellement l’Algérie et son Front de Libération Nationale, refuse le maintien des bases militaires françaises au Mali et critique les essais nucléaires menés par la France dans le Sahara. Outre son

Lire la suite...

Le Mouvement d'Actions Panafricain pour le Mali

  • PDF

 

Au regard de la crise politique et sécuritaire au Mali, le MAP, offre son service pour jouer un rôle de médiateur pour une bonne gestion des crises.

Lire la suite...

Il faut sauver le Soldat "Mali"

  • PDF

Mali News

"Le Mali pays d'Afrique de l'Ouest est en proie à une crise politique sans précédent, sans compter sur les carences sociales, éducatives et la disette qui fait des ravages dans le nord du pays et cette crise risque d'atteindre le sud..."

Lire la suite...

Déclaration solennelle de la fédération du MAP-Mali aux bandits armés du nord Mali

  • PDF

La Fédération du MAP MALI qui est une branche du Mouvement d’Actions panafricaine en abrégé MAP, le plus grand mouvement panafricaniste du moment, condamne fermement les BANDITS armés qui descendent dans le NORD MALI et plongent le Pays dans la confusion totale.

  • Nous recommandons à ces bandits armés de mettre un terme à leur Acte, et de ne pas mettre leur confiance dans le nombre des chars et dans la force de ces jeunes Maliens innocents qu’ils entraînent dans le mercenariat.
  • Il faut cependant préciser que la plus grande responsabilité incombe à la Politique de Communication de l’actuel Gouvernement ; dont certains leaders, aveuglés par la chasse au pouvoir, n’ont pas pu anticiper sur cette crise ni la démanteler à temps.
  • Bien que nous ne soyons pas ici face à une tribune appropriée pour critiquer un Gouvernement établi selon les normes démocratiques, mais, je crois que la crise nous donne l’occasion d’en rappeler les manquements, d’interpeller et d’alerter davantage encore ce Gouvernement qui, faute d’anticipation et de réactivité, a fini par fauter.
  • Alors, nous ne pourrions présenter nos condoléances les plus attristées qu’à vous, braves combattants maliens, dont certains de vos camarades sont tombés avec courage sur le champ d’honneur. Ils ne sont pas morts en vain, car ils seront toujours dans nos mémoires et nous garderons leurs noms sacrés dans le Livre des Martyrs du Mali.
  • Nous voulons donc rassurer vos parents et vos proches amis que demain, des mesures seront prises d’une manière préventive, pour protéger les militaires maliens, qui ensuite, vont pouvoir protéger la population malienne au Nord comme au Sud, et à l’Est comme à l’Ouest. Et à la vérité, partout où le besoin se fera sentir.
  • Oui, l’armée malienne panafricaine dont rêve le MAP, et par ricochet le MAP-MALI sera forte, bien équipée et ne trébuchera point sous les menaces incongrues, et protégera les Africains de la division et du Grand désordre.
  • D’aucuns penseront que cette Déclaration ne repose sur aucune base concrète, ce serait se tromper, car en tant que Fédération démocratiquement constituée au Mali même, légalement validée en France, nos positions au MAP sont unitaires, attachées aux Normes, parlent à partir de l’urgence qu’il y a à sortir du sous-Développement économique et de la dépendance politique et monétaire, et cela à partir d’une véritable vision révolutionnaire, laquelle rejette toute formes de Désunion, de stagnation dans la politique politicienne, et recherche des solutions efficaces pour surmonter les crises qui se sont accumulées dans notre pays et au sein de notre continent.
  • L’actuelle crise nous a permis de découvrir jusqu’à quel point ce peuple du Mali, vaillant peuple de l’Afrique reste parfaitement solidaire mais assez mal informé et mal protégé. Nous sommes pour l’éveil sa protection, son encadrement, sa scolarisation, sa professionnalisation, sa sortie du chômage. Au MAP, nous sommes pour le droit à la Sécurité, le Droit à la souveraineté, le Droit à la liberté, l’ambition que nous avons pour l’Afrique, c’est de forme des projets et des rêves rationnels, une Résistance pensée à l’impérialisme, à la paupérisation galopante.

Oui, chères populations, vous avez raison de vous révolter pour la perte de vos proches, cependant gardons toujours à l’esprit que le combat n’est pas fini et que nous devons nous donner les mains pour ramener la paix dont chacun de nous a besoin.

En ma qualité de premier responsable de la Fédération du MAP/Mali, je voudrais rassurer la population que le Gouvernement que construira le MAP FEDERAL d’ici 2020 ne tendra jamais la main à un groupe de tueurs qui se rebellent sous prétexte qu’ils sont en quête de libertés. Quelle est cette liberté qui consiste à tuer et à déstabiliser un peuple souverain ?

Notre peuple sera fort et les envahisseurs n’auront aucune prise sur le Futur Gouvernement Fédéral du MAP auquel prendra naturellement part le MAP-MALI,

Les vendeurs d’armes et les bailleresses de guerre que sont certaines grandes puissances, sont en réalité celles-là qui embrasent aujourd’hui notre Afrique.

Un vrai Malien ne peut jamais supprimer ses compatriotes, et créer une guerre civile pour que les uns détruisent les autres. Si et seulement si l’on veut l’unité, la paix, le Développent concret des infrastructures, si l’on veut vivre dans la fraternité avec les autres, et si l’on veut aider nos pays à se moderniser, alors on est Mapien, et on est Malien, donc être Malien d’après la prestigieuse liste de nos héros, nos Résistants, n’est pas une question factice mais c’est une manière d’être, caractérisée par l’unité nationale, l’ardeur au travail, le respect des institutions libres, la défense de la souveraineté, l’hospitalité, l’entente envers tous sans distinction, aucune.

Ainsi de la Charte du Mandé, l’un des plus anciens textes constitutionnels qui existe et que nos digne Souverains ont pensé depuis le Moyen Age, il apparaît que l’unité, la défense de la patrie, le code de l’honneur, et le respect du véritable idéal militaire qui regroupe ces valeurs et que l’on retrouvait dans la classe des chasseurs sacrés…

Je voudrais donc informer la population malienne, que le moment de massification du MAP est enfin arrivé, pour qu’il retrouve cette vision profonde.

L’heure est en effet venue pour la jeunesse africaine et malienne de faire du Mali un havre de paix. Il ne s’agit donc pas d’un parti politique, non, nous ne sommes même pas candidat au système actuel de chez nous mais un Mouvement panafricaniste déterminé à changer le destin de l’Afrique par le réalisme de nos œuvres, c’est ce Mouvement d’Actions panafricain que l’on nomme le MAP, et dont les Fédérations sont déjà implantées dans au moins une vingtaine de pays africains.

Quand le peuple sera satisfait de nos actes, il nous rejoindra et viendra naturellement prendre cette place qui lui revient depuis bien longtemps au sein du MAP-MALI. Ainsi, nous attendons le peuple malien à venir s’informer massivement pour s’inscrire dans le plus grand Mouvement d’Action Panafricain de ce XXIème siècle.

C’est le moment de la révolution intérieure, mais il s’agit d’une révolution pacifique, une révolution sans arme ni violence, mais une révolution basée sur le développement communautaire et sur la libération politique de l’Afrique.

Notre objectif est de vous aider à prendre conscience que nous devons faire quelque chose pour créer « cette autre Afrique développée et libre qui va élaborer une autre politique de partenariat avec les autres pays, qui soit basée comme dit le professeur Biyogo dans son livre de science politique, Déconstruire les Accords de coopération franco-africains (2011) sur la NORME, la TRANSPARENCE, le CO-DEVELOPPEMENT de l’ensemble des parties engagées dans la coopération».

Si nous voulons respecter les lois de la nature suprême, nous devons être unis, pour réussir, mais nous ne serons jamais unis dans le mensonge et dans la trahison.

N’ayez plus peur car nous sommes prêt au travail, à la formation, au combat pour le triomphe des idées de Développement, et notre unique but est d’unifier l’Afrique d’ici 2020. Oui les Etats Unis d’Afrique verront le jour d’ici 2020 par tous les moyens possibles comme disait Malcom X.

Écoutant bien ta conscience chère jeunesse, tu comprendras bien cette parole, et quand tu auras compris, tu viendras occuper ta place de combattant pour la liberté au MAP, en t’inscrivant dans la Fédération du MAP-MALI, pour protéger l’honneur, le Développement et la souveraineté de l’Afrique et du Mali, cette terre ancienne qui est bondée de figures révolutionnaires et résistantes.

Christophe CISSE, pour la FEDERATION DU MAP-MALI

Félix Houphouët-Boigny : la prohétie du sel et de la cola.

  • PDF

Félix houphouët-boigny

Dans un entretien accordé, il y a une trentaine d'années,  à un hebdomadaire panafricain basé à Paris, feu le président Félix Houphouët-Boigny, bâtisseur de la Côte d'Ivoire moderne et l'une des plus illustres figures de l'émancipation des peuples d'Afrique de l'ouest de l'emprise coloniale, célébrait la complémentarité de son pays et du Mali par ces termes : "La Côte d'Ivoire et le Mali sont comme la cola et le sel. Quand la cola vous prend à la gorge, la meilleure façon de la faire passer est d'avaler un peu de sel. Le Mali est donc le remède de la Côte d'Ivoire. Le jour où éclatera une crise sérieuse en Côte d'Ivoire quand je ne serai plus de ce monde, je conseille à mes compatriotes de se réfugier au Mali : ils y seront accueillis en frères".

Lire la suite...