Africa Libré

L'autre actualité africaine

Wed12112019

Last update06:17:28 AM GMT

Back Politique Guinée Conakry L’opposition guinéenne projette une manifestation ‘’monstre’’ le 28 juin

L’opposition guinéenne projette une manifestation ‘’monstre’’ le 28 juin

  • PDF

Après deux reports successifs, l’un pour absence du Président de la République dans le pays et l’autre pour raison des démarches menées par les Chefs religieux ainsi que des examens scolaires à différents niveaux, l’opposition projette une manifestation monstre le 28 juin 2012.

La dernière déclaration du Collectif et de l’ADP dans ce sens remonte au vendredi 8 juin. Dans ce document, ils annoncent avoir «programmé une série de manifestations pour protester contre la gestion unilatérale du processus électoral et la préparation d’une fraude massive dont le but est l’organisation d’un scrutin législatif non transparent, l’objectif du Pouvoir actuel étant de favoriser la mise en place d’une assemblée nationale qui ne serait pas le reflet des suffrages réellement exprimés par les électeurs».

L’opposition de souligner que c’est «en raison du lancement officiel des examens nationaux (Entrée en 7e année, BEPC, Baccalauréat et examens professionnels) et pour éviter, compte tenu de l’envergure que prendront ces manifestations, toute perturbation de ces évaluations, l’ADP et le Collectif ont décidé de reporter leurs marches pacifiques jusqu’à la date du 28 juin 2012».

Le Collectif et l’ADP espérant «que cette période pourrait voir aboutir les initiatives prises par les Religieux et certaines organisations de la Société Civile pour créer un cadre utile de dialogue politique», ils «réaffirment leur ferme volonté de s’opposer par tous les moyens légaux à toute élection qui n’offrirait pas des garanties réelles de transparence et d’équité».

Le Collectif et l’ADP concluent leur déclaration en félicitant et remerciant «les populations guinéennes pour leur mobilisation constante et les exhortent à continuer leur combat en faveur d’une Guinée démocratique, unie et prospère».

Source: Mamadou Aliou Diallo pour Mediadafrique.com