Africa Libré

L'autre actualité africaine

Tue05232017

Last update06:17:28 AM GMT

Back Société Bénin

Société

Un Africain, un arbre campagne 2012.

  • PDF

Quand le dernier arbre aura été coupé...

« Quand le dernier arbre aura été coupé, quand la dernière rivière aura été empoisonnée, quand le dernier poisson aura été pêché, seulement après tout ça, vous vous apercevrez que l’argent ne se mange pas ! »

Geronimo.

Le 21ème  siècle est marqué par des bouleversements climatiques sans précédents atteignant tous les continents. Ainsi, le réchauffement de la terre se ressent partout entrainant une utilisation effrénée de l’énergie pour faire fonctionner des climatiseurs ou autres équipements fournissent de la fraîcheur. Ce réchauffement est la conséquence du non respect de l’environnement et de la nature. Pour remédier à cela, il importe que chaque Individu puisse jouer un rôle important afin de redonner à notre planète, ces propriétés initiales qui lui permettaient de freiner les bouleversements climatiques. Ainsi, après de longues analyses et de constats, il a été remarqué que la déforestation, le déboisement… En somme, la destruction du couvert végétal terrestre au profit des villes et des unités industrielles contribue très fortement aux bouleversements climatiques. L’Afrique n’est pas épargnée par ces changements. Elle est plus tôt très exposée. En effet, ces changements entraînent en Afrique, une augmentation de la température, une diminution de la pluviométrie avec pour conséquence la sécheresse, la famine…

Afin de participer à la lutte contre les bouleversements climatiques, Patrice PIARDON et Gautier MONTCHO AGBASSA ont décidé de mettre en place le projet « UN AFRICAIN UN ARBRE » qui deviendra avec votre aide un mouvement  ayant pour objectif de pousser les Africains à réduire le rythme de la déforestation et d’apprendre à planter et à entretenir les arbres.

Personne n’ignore l’importance de l’arbre dans la vie humaine mais il est regrettable d’assister en Afrique à la naissance des villes et des villages dépourvues d’arbres ce qui entraine un réchauffement de ces villes et villages. La chaleur ardente pousse les populations à l’utilisation sans cesse croissante de l’énergie électrique pour faire tourner les ventilateurs, les climatiseurs...
On est face à des quartiers, des villes et des villages sans ombrages.  
Le projet de plantation des arbres en zones urbaine et périurbaine au BENIN a pour but de faire prendre conscience à la population béninoise de l’importance de l’arbre dans notre vie. Ainsi, le projet est basé sur la pleine participation des populations.
Les arbres seront plantés dans les concessions et devant les maisons et entretenus par les occupants.
Une équipe sera constituée au niveau de chaque ville, village et quartier d’Afrique pour assurer le déroulement et la durabilité du Projet.
Les plants seront localités par un GPS et matérialisés sur une carte afin de faciliter le suivi du projet.

Le projet offre aux adhérents des arbres aux choix et une assistance technique. Le reste du travail revient aux adhérents et aux Associations des villes, de quartiers et de villages.
Cette stratégie sera utilisée au démarrage du projet mais pourra connaître des changements au fil du temps. Elle sera couplée à l’éducation, à la formation, à l’enseignement…

Il faut rappeler que le projet a commencé depuis juillet 2011. Il a été lancé dans la commune d’Abomey-calavi dans l’Arrondissement de la Zoca. Le lancement a connu la participation de plus d’une cinquantaine personne qui ont bénéficié d’un arbre et on accepté de signer un engagement d’entretien (voir photo).

Un Africain, un arbre édition 2012.

Cette phase va connaître une extension de la zone d’intervention, beaucoup plus de ménages seront touchés par le projet soit deux cent cinquante (250) ménages. Un suivi des anciens arbres sera effectué avec une formation ou une sensibilité pour les effets bénéfiques de l’arbre sur l’environnement  et sur l’être humain en particulier. Il sera aussi l’occasion de sensibiliser les associations des quartiers sur leur rôle dans la réussite du projet.

 

Pour en savoir plus http://www.collectifmap.org

Pour rejoindre le projet : http://www.ggcmap.org

Gautier Montcho Agbassa

Bénin : 200000 esclaves parmi les enfants

  • PDF

Enfant
Alors que le trafic d’enfants continue à faire des ravages en Afrique de l’Ouest, Terre des hommes tente d’en finir avec l’exploitation des petits Béninois dans les carrières de pierre nigérianes.

Lire la suite...