Africa Libré

L'autre actualité africaine

Mon02242020

Last update06:17:28 AM GMT

Back Société Cameroun Le Cameroun et sa diaspora divisée

Le Cameroun et sa diaspora divisée

  • PDF
La maison du couturier

Camerounais on a applaudi longuement quand les Forces Républicaines de Côte d’Ivoire ont lancé l’offensive pour capturer le 11 avril dernier Laurent Gbagbo, l'ancien chef d'Etat Ivoirien. D'autres ont manifesté leur mécontentement face à l'ingérence des forces étrangères voire la communauté internationale dans cette opération.

Que l'on soit d'un camp ou de l'autre, il ne faut pas perdre de vue la réalité qui se précise à nos yeux depuis que la donne a changé en Côte d'Ivoire est que cette diaspora dite patriotique est devenue subitement en panne d’idées pour leur propre pays le Cameroun.
La famille de la diaspora camerounaise, se déchire et s’entredéchire. Spectacle plutôt triste


Voilà qu’en pleine ascension, nous décidons de replonger dans les eaux saumâtres. Comme si l’appel des bas-fonds avait été le plus fort. Par ses outrances, elle a détourné ses ambitions, différé ses rendez-vous, brisé leur envolée vers les cimes. Quel immense gâchis !
Comment expliquer que les mêmes, certaines d'entre elles qui passaient à longueur des journées à brandir les images dites des atrocités du pouvoir en place au Cameroun devant les institutions européennes et américaines sont devenus subitement muet sur la situation de leur pays ? Que dire de celles qui organisaient des manifestations devant ces mêmes institutions pour réclamer plus de démocratie au Cameroun et qui, du jour au lendemain se retournent contre ces mêmes institutions qu'elles ont sollicitées au paravant ?

C’est régulièrement que des citoyens camerounais de la diaspora appellent la communauté internationale pour se plaindre de la situation du Cameroun. Les mêmes citoyens qui condamnent cette même communauté... Quel paradoxe ?

Par leurs outrances, ils ont détourné leurs ambitions, différé leur rendez-vous, brisé leur envolée vers les cimes. Quel immense gâchis !

Comment expliquer que les mêmes qui ont juré de faire partir le président camerounais, décident-ils, soudain, d'interpeller la France ?, d'interpeller les Nations Unies ? D'organiser des manifestations anti- Biya devant le parlement canadien ?

C’est une génération de nos compatriotes en passe pourtant d’accomplir un exploit, après avoir fouillé dans leur tête, dans leurs poches, dans leur volonté de bien faire, c’est cette génération-là qui, contre toute attente, lâche prise, perd pied et se laisse choir, à la fin, dans le précipice de l’échec.

La diaspora camerounaise dite patriotique est devenue depuis ces dernières années une diaspora de discours, de débats, de conférences, de théories sans aucune pratique. Elle est devenue une diaspora active sur internet. Cette attitude donne l’impression que cette diaspora est très préoccupée par bien d’autres choses que le devenir du Cameroun.

Cette même diaspora s’est illustrée de façon remarquable dans toutes les manifestations pro Gbagbo organisées en France, Allemagne, Royaume Uni, Canada etc. au point où certains médias occidentaux confondaient le drapeau du Cameroun à celui de la Côte d’ivoire… Ces derniers, certains d’entre ces Camerounais de la diaspora censés défendre les intérêts de la diaspora, sont lancés pour satisfaire leurs propres ambitions et aussi, se faire gratuitement de la publicité à des fins purement personnelles.. A suivre.

 

 

 

prismacanal