Africa Libré

L'autre actualité africaine

Thu11142019

Last update06:17:28 AM GMT

Back Société Côte d'Ivoire

Société

San Pedro : 30 personnes favorables à Gbagbo enlevées !

  • PDF

Depuis le 6 juin 2012, les partisans du Président Gbagbo n'ont plus le sommeil tranquille dans la région de San Pedro. Sur des dénonciations de certains éléments des Frci enrôlés dans la ville au plus fort de la crise, des personnes supposées proches de l’ancien régime sont enlevés en masse, ces derniers temps, et conduits à des destinations inconnues. Certaines sources indiquent que ces prisonniers politiques sont déportés vers Abidjan où ils sont détenus au secret.

Du 6 au 8 juin, plus de 32 personnes soupçonnées d’être favorables au Président Laurent Gbagbo ont reçu la visite d’éléments des forces armées pro-Ouattara (Frci) au motif qu’elles prépareraient un coup d'Etat contre le régime Ouattara.

Le 6 juin à 5h du matin, René Yao Konan a reçu la visite des Frci à son domicile au quartier Séwéké 5. Deux de ces éléments des Frci ont escaladé la clôture pour s’introduire dans la cour avant de frapper à la fenêtre. Sorti de son sommeil, Yao Konan se trouve nez à nez avec des Frci et des gendarmes qui ont aussitôt envahi la maison. Une fouille est faite, mais elle est infructueuse relativement aux armes que ce « pro-Gbagbo » est accusé d’avoir cachées. Malgré tout, il est conduit à la gendarmerie.

Quelques minutes plus tard, c'est Jean Michel Beugré qui est surpris dans son sommeil et enlevé devant sa femme et ses enfants. Le 7 juin, ce fut au tour de Dago Jean Rivière d’être arrêté sur son lieu de travail, selon des témoins.

Depuis, des arrestations des partisans de Gbagbo ou soupçonnés comme tels sont en cours dans tous les quartiers de la ville. 30 personnes sont actuellement mises aux arrêts et cantonnées à la gendarmerie de Séwéké. Vu la manière dont ces personnes sont traquées et traitées, on ne doute pas des violations flagrantes de leurs droits.

San Pedro ressemble actuellement à une ville sous couvre-feu à partir de 20h.

A. Dadge Debolley

La deuxième guerre mondiale avait déjà commencé.

  • PDF

Au jour d'aujourd'hui, au plan mondial, l'actualité n'offre vraiment rien de bien nouveau. Seule la violence, qui n'a jamais rien perdu sur la violence, poursuit son cours et s'intensifie, ici et là, pour de belles moissons cadavériques.

Lire la suite...

Un tissu de mensonges sans auteurs où des mensonges, rendus pieux, passent pour des vérités. Posted on 20 juin 2012

  • PDF

Campagne Panafricaine 2012L’écriture de l’histoire, au sens de la science historique, celle d’un peuple ou d’une nation, a toujours beaucoup à voir avec la victoire des uns et la défaite des autres.

Lire la suite...

Miss CI 2012 La chute de Mlle Folquet Ericka

  • PDF

Que de péripéties ont entourées l’aventure de cette 17e édition du concours de beauté Miss Côte d’Ivoire organisé par le Comité Miss Côte d’Ivoire (COMICI) présidé par M. Victor Yapobi qui durant trois mois accompagné de partenaires ont parcourues douze régions du pays et permis à plus de 450 candidates de postuler au titre de reine de beauté de la Côte d’Ivoire.

Lire la suite...

La trahison c'est juste une question de temps. Nous allons apprendre ce qu'est la justice internationale.

  • PDF

A l'approche du 18 juin 2012, date d'audience de confirmation de charges retenues par la CPI contre le Président Laurent Gbagbo, la Côte d'Ivoire est gagnée par une impressionnante effervescence de compétences en droit pénal international.

Lire la suite...

Le temps passe, il fuit comme du sang !

  • PDF

En ces temps sombres que vit la patrie, en ces temps de guerre et de morts, de détresse et de pénurie, la nostalgie a bien des vertus thérapiques.

Lire la suite...

Les Ivoiriens expérimentent des dérives totalitaires sans précédent

  • PDF

Voilà sept mois qu’Alassane Ouattara, soutenu par la « communauté internationale », est devenu le président de la Côte d’Ivoire au détriment de Laurent Gbagbo et au terme d’une crise qui aura vu le pays se déchirer. Si l’inculpation de Gbagbo par la CPI a été largement médiatisée, la situation en Côte d'Ivoire est passée sous silence. L'ordre et la tranquillité sont pourtant loin d'être revenus comme le remarque le professeur Dedy Sery. Il pointe un bilan désastreux et condamne la recolonisation du pays par la France.

Lire la suite...

Affaire Kieffer - Qui diable le juge Ramaël est-il venu rencontrer à Abidjan si ce n'est "Gorge profonde" ?

  • PDF

Le juge français Patrick Ramaël est arrivé presque précipitamment, le lundi 2 janvier en soirée, à Abidjan, pour – officiellement – poursuivre son enquête sur la disparition du journaliste franco-canadien Guy-André Kieffer. Alors qu’il y a à peine plus d’un mois, en novembre dernier, le juge français était à Abidjan où il a pu interroger une quinzaine de personnes dans le cadre de la disparition du Franco-canadien.

Lire la suite...