Africa Libré

L'autre actualité africaine

Wed11222017

Last update06:17:28 AM GMT

Back Société Libye De l'imbécilité scientifique au racisme contre les noirs

De l'imbécilité scientifique au racisme contre les noirs

  • PDF
Historien de la philosophie, spécialiste de Derrida et de Rorty, professeur Grégoire Biyogo

Comme dans toute tragédie, le pire, c'est l'indifférence. C'est le silence. Plus encore quand ce qui se passe vient annuler les efforts exceptionnels de Kadhafi et les événements nommés "Le Printemps arabe" pour créer un pont entre le Magheb et le reste de l'Afrique. Les Noirs et les Arabes sont Un, il n'y a que les Macaques pour ne pas le comprendre. Historiquement, on le sait , Mohammed avait pour mère une femme Noire, Hassan II avait pour mère une femme Noire, ainsi du Guide libyen Kadhafi lui-même.

Et lorsqu'on va plus loin pour interroger les Religions du Livres, on s'aperçoit qu'Abrahaam, venu du Pays d'Our, et a pris une femme Noire Hagar avec qui il a eu Ismaël, lequel est au commencement de la branche négro-arabique. Il est désolant que l'on soit à ce point aveugle et que l'on ne comprenne pas les véritables enjeux du Moment. Que les forces de l'OTAN prennent de force, sous nos yeux ouverts, le Pétrole et les positions stratégique de la Libye et de la Côte d'Ivoire, est déjà très grave et inadmissible. Mais que les Ouattaristes continuent de liquider d'autres compatriotes sur le mode de la destruction des ethnies particulières cela s'appelle de la bêtise. Et que ces sottes gens que l'on nomme "Rebelles" continuent sauvagement de liquider des compatriotes en termes de génocide, en visant la disparition des Noirs, ceci ouvre immanquablement sur un Procès que l'Histoire ne manquera pas d'instruire contre l'OTAN et ses Robots-rebelles.

Le fait que Moïse dont tous les égyptologues et savants s'accordent aujourd'hui pour dire que son nom n'est pas du tout d'origine hébraïque ait pris une femme Noire, une Kémite, que Jésus lui-même ait été porté par une Kémite, Maria, dont la science égyptologique et philologique vient de montrer les racines égyptiennes, ou que Mohammed ait été lui aussi enfanté par une femme Noire montre une seule chose que seules de sottes gens ne veulent pas voir : que génétiquement, historiquement, culturellement, spirituellement, et politiquement, les Noirs ont reçu du Très Haut les Livres Saints pour les lire avec les autres, avec leurs frères ici les Arabes. Quant aux sémites, les savants savent que les Noirs d'Ethiopie, les Juifs érudits de cette contrée ont gardé la sève de la révélation. Des documentaires récents révèlent que l'Arche serait encore gardée par des Lévites Noirs. C'est donc que, à l'origine, nous sommes tous Noirs, c'est cela que nous enseigne la science moderne, en reconnaissant que l'Homme est né en Afrique Le racisme contre les Noirs, la Négrophobie, la Négrocriminologie, l'antikémitisme, sont la marque de l'ignorance la plus terrifiante. Car, haïr le père fondateur de l'Ecriture, des Livres, Haïr les Pères de l'humanité, Haïr les premiers Hommes desquels descendent tous les autres Hommes MONTRE que, contre ce que dit la science moderne, l'ignorance continue de l'emporter, l'ignorance continue de demeurer le choix des ignares, des petites intelligences, des sots cranes. Un "Blanc" comme on dit qui abhorre son Ancêtre Noir est un ignorant, un Arabe qui abhorre son frère Noir est un ignare, un être Humain qui n'a pas compris avec la science moderne que les Noirs sont les premiers Hommes, c'est-à-dire qu'il porte lui-même génétiquement l'appartenance aux Noirs doit quitter la planète Terre et devenir un Martien, ou un Saturnien... Mais même là-bas, il rencontrera des espèces à part, OVNI qui lui diront qu'il n'y a pas sa place, qu'il y est étranger... La plus haute bêtise de l'humanité est de haïr la branche négroïde qui lui a propagé la vie et de laquelle elle descend toute.

Lorsque le professeur Cheikh Anta Diop a essayé de dire cela, les petitement savants, ceux qui aujourd'hui ne font plus le poids intellectuellement devant les savants Kémit que nous sommes redevenus, qui avons repris le leadership de la science, même si, sur le plan technologique et industriel le "retard" reste à faire - en fait l'usage dominateur et criminel qu'on en fait est à abandonner - se sont mis à aboyer, à dénoncer le plus long scandale...Vous voulez qu'on parle de scandale ? Ce sont d'abord la Traite arabo-musulmane, encore étouffée, même si Tidiane a commencé à en parler, Puis la Traite christiano-atlantique, dont la Reconnaissance est à peine balbutiée, sans pour autant on admette d'indemniser, de réparer. Puis il y a eu le Congrès de Berlin, le partage de l'Afrique ! Et les Colonisations, qui ont décimé l'Afrique, le traitement discriminant et ingrat à l'égard des Anciens Combattants africains venus défendre le Drapeau mais maltraités par la suite, oubliés... puis cette orgre : la Françafrique et son économie des Malettes remplies de l'Afrique et déversées en Europe, contre le développement du continent lui-même. Et encore et encore, les Déchets nucléaires, les expérimentations nucléaires... le Mépris le plus choquant dans la coopération, avec des Accords inégaux, aliénants, insultants, et ce réflexe atavique de placer à la Tête de l'Afrique des sujets ne servant pas l'Afrique mais l'Extérieur, des sujets sans légitimité trahissant la règle électorale, sans rêve pour l'Afrique... Plus grave, financer des Milices Privées, et les armer jusqu'aux dents, au-dessus de nos Armées Nationales, pour déstabiliser le processus démocratique, comme on l'a vu au Congo Brazzaville sous Lissouba, en Côte d'Ivoire, en Libye, et confisquer la souveraineté économique et politique, confisquer le sous-sol africain, et daigner déclarer publiquement que l'on est étranger à la Tragédie que subit l'Afrique. Venir déclarer en Terre africaine que l'Afrique est responsable de son retard économique, et de renchérir avec des propos racistes défendant l'idée odieuse de l'immobilisme de l'Afrique.

Cela signifie que derrière cette attitude obstructionniste permanente sur l'Afrique, lorsque l'on est un tant soit peu cartésien, qu'il y a d'abord et toujours l'idée qu'aux Sujets des Noirs, du continent Noir, on peut Tout se permettre, que leur devenir n'est pas important, que leurs morts ne comptent pas, que leur Mémoire ne compte pas, que leur développement ne compte pas, que ce qu'ils ont ne leur appartient pas, que la MONDIALISATION ce n'est pas pour eux, sauf à les réduire à un Marché de consommation unilatéral, sans créativité, sans concurrence, sans interaction dynamique ni offensive...

Pour conclure, je dirais que les Noirs, tout au moins scientifiquement parlant, ne peuvent pas - ne doivent pas - être racistes, ils sont les Pères de l'humanité, laquelle au fond n'a qu'une "race" - la race humaine, la Biologie moléculaire conforte cela - avec des variantes, la race humaine est à l'origine négroïde, en tant que nous avons été les premiers sur Terre, tous ceux qui procèdent de nous sont une partie de nous mêmes, en mathématique on dirait que nous sommes le Tout et le reste constitue la partie. Il n'y a pas de parties sans le Tout et le Tout est incomplet sans les parties. Voici cette proposition que la science moderne enseigne : Nous sommes tous des Noirs. Et ce n'est pas un hasard si l'Afrique, berceau de la Vie, s'étonne que des humains puissent être racistes, et pire encore, négrophobes et antikémites !!!

En fait, le défi de la civilisation repose sur cette idée que des HOMMES puissent avoir en détestation d'autres Hommes est bestiale, une telle humanité ne peut être considérée comme civilisée. Les Hommes sont devenus des hommes en se levant, en marchant debout, avec Homo Erectus, en défiant la pesanteur. C'est en regardant dans la même direction, en ayant la hauteur de vue de considérer tous ceux qui nous sont différents comme des Hommes à part entière que les Hommes peuvent devenir civilisés. La grande Métropole de Kémit, l'Egypte des Fara, l'Egypte faraonique comme écrit mon ami et frère Taharka, a atteint un très haut degré de spiritualité, de science, comme dit Cheikh Anta Diop, l'idée de venir l'occuper, piller ses Bibliothèques, la soumettre, dénaturer sa pensée, en hypostasiant la Maât, l'idée philosophiquement et théologiquement élevée que la vérité est d'abord au service de la justice et non de la domination, et que la civilisation procède de son activation. Depuis lors, nous définissons toujours différemment l'idée de la vérité et de la civilisation.

La grande imbécile étant la doxa qui continue d'aboyer sa négrophobie sans comprendre que les Noirs sont les Ancêtres communs de l'Humanité et donc les leurs et toute la manipulation des élites politicardes antikémites, qui pillant les richesses de l'Afrique, divisant ses fils et ses filles, réprimant son développement, et faisant obstacle à l'évolution démocratique, disent avec indécence que ce continent est VIL, lors même qu'ils seraient pauvres sans lui, qu'ils ne seraient jamais parvenus à la magistrature suprême sans les richesses d'Afrique. Le combat contre le révisionnisme, la falsification du passé et la désinformation a été gagné par l'Afrique, aujourd'hui, il entreprend le combat contre le mal-développement, la mal-gouvernance et la mal-industrialisation, contre le déficit de souveraineté... Ceux qui prônent dans leurs discours officiels l'universalité de ces valeurs sont aussi ceux qui s'y opposent en Afrique. Maintenant qu'ils sont démasqués, nous refuserons avec la dernière énergie et la dernière poussée de notre intelligence que l'Afrique paie leurs dettes actuelles, que l'Afrique paie leurs déficits, que l'Afrique paie la faillite de leurs économies. Nous refuserons avec la dernière énergie la division et le plan d'opposition de l'Afrique du Nord à l'Afrique subsaharienne, nous refuserons la division des Noirs et des Arabes qui est historiquement et scientifiquement fausse, nous refuserons la divisions des Blancs et des Noirs qui est scientifiquement fausse. On le voit : les imbéciles sont ceux qui refusent la vérité scientifique, et créent des révisionnismes pour justifier leur position de dominateurs, leur réflexe atavique de domination et leur manipulation des opinions publiques, leur manipulation de la Communauté internationale, dernière invention pour justifier leur soif de détournement de la vérité et des richesses de l'Afrique, leur conception barabare de la politique et des Relations internationales, leur manière le plus dégoûtant c'est que des hommes puissent considérer d'autres hommes comme n'étant pas des Hommes.

Professeur Grégoire Biyogo pour le Mouvement d'Action Panafricain le MAP