le Panafricanisme Humaniste

Treicheville 1977 - Patrice Piardon


Panafricain et Humaniste.

Je suis ce qu'on peut nommer un électron libre, inclassable.
Mon passé a été fort riche en situations peu ordinaires. Je ne les divulguerai pas maintenant ici. Cela a sans doute trempé mon caractère.
C'est probablement ce tempérament qui m'a toujours poussé à tenter des choses impossibles.

L'Afrique est le berceau de l'humanité, tant au point de vue biologique qu'au point de vue des civilisations.

C'est un continent de 30 millions de km². C'est le deuxième continent après l'Asie (44 millions de km²). Ses dimensions lui donnent une grande variété de climats : tempéré, tropical, équatorien.

Presque entièrement colonisée par les puissances impérialistes européennes au XIXème siècle, elle est aujourd'hui morcelée en plus de 50 Etats.

Economiquement, c'est un continent qui dispose de richesses agricoles, minières, pétrolières et hydrauliques immenses. Ce continent possède les gisements les plus importants de minerais stratégiques (cobalt, uranium, manganèse, etc.) et de substances précieuses (or, argent, diamants).

Sans être les plus grandes du monde, ses réserves en hydrocarbures sont très importantes.

Ceux qui ont dominé le monde à partir du XVème siècle, et ceux qui le dominent depuis peu, perçoivent souvent mais à tort l'Afrique, comme un continent qui est resté à l'écart des grandes aventures de la connaissance humaine, des grandes découvertes qui ont modelé par bonds les techniques de production, bref de l'histoire du monde et de la construction de grandes civilisations.

Ce sont des préjugés, mais ils vont néanmoins servir de soubassement au racisme et justifieront à leurs yeux le pillage éhonté des richesses et des hommes du continent africain.

A partir du XVème siècle, pour assurer une main d'œuvre productive et abondante aux immenses exploitations agricoles (cotonnières et sucrières surtout) de ses colons dans les Amériques, et surtout en Amérique du Nord, les Européens vont organiser un immense trafic d'esclaves prélevés principalement sur les côtes de l'Afrique de l'ouest et de l'Afrique centrale jusqu'en Angola.

Le panafricanisme se définit comme le mouvement politique et culturel qui vise à unir les Africains et les descendants d'Africains hors d'Afrique, à régénérer l'Afrique, ainsi qu'à encourager un sentiment de solidarité entre les populations du monde africain.


Glorifier le passé de l'Afrique et inculquer la fierté par les valeurs africaines.

 

Patrice Piardon